Méthodologie

Le Join-Up®

La définition du Join-Up® repose sur le lien de confiance que l’être humain établit avec le cheval.

Cette méthode, développée par Monty Roberts dans les années 1950, après une étude approfondie du comportement équin à l’état sauvage, est basée sur une mise en situation du cheval, et sa capacité à distinguer ce qui lui est profitable.

Les chevaux réagissent d’instinct comme une proie. A l’état sauvage, ils ont leur leader, généralement la jument dite « Alpha, c’est aussi elle qui supervise l’éducation des plus jeunes. Selon leur instinct grégaire, leur langage composé de signes est l’outil principal à leur société très hiérarchisée.

Ce rôle tenu par la jument Alpha peut être adopté par un être humain et reconnu par tout équidé. Monty Roberts s’est appuyé sur cette structure pour élaborer sa méthode qu’est le Join-Up®.

Pour qu’une communication s’instaure entre ces deux êtres que diamétralement tout oppose, une connaissance parfaite des différentes étapes du Join-Up® est requise, dont les outils indispensables sont:

  • Le Self-Control afin de savoir gérer ses émotions,
  • La connaissance du langage « Equus » passant prioritairement par « l’écoute »,
  • une réponse juste et dans un « timing » approprié,
  • le rapprochement du cheval au moment où il vous choisit comme référent
  • le contact physique : instant magique appelé Join-Up®

Monty Roberts

Monty ROBERTS, connu comme « l’homme qui sait parler aux chevaux » revêt de multiples facettes : entraîneur reconnu de chevaux de course, auteur à succès, et créateur de la méthode révolutionnaire de réputation mondiale pour l’entraînement des chevaux, dénommée Join- Up®, Monty Roberts pourrait maintenant se reposer sur ses lauriers, mais ce n’est pas dans sa nature.

A l’âge de treize ans Monty observe le comportement des chevaux sauvages dans le Nevada et comprend qu’ils utilisent un moyen de communication comportemental, qu’il va décrypter afin de l’utiliser dans la relation Homme – Cheval et améliorer celle-ci.

Monty décide alors de s’opposer aux méthodes traditionnelles de débourrage et persiste dans sa théorie, et devient rapidement un cavalier reconnu. Il crée ensuite Flag Is Up Farm en Californie où il se consacre à l’entraînement des pur-sangs.

La reine d’Angleterre marquera un grand tournant dans sa carrière lorsqu’elle l’invite à la cour pour lui faire une démonstration sur ses propres chevaux. Conquise, elle le pressera d’en faire un livre : « The Man who Listens to Horses » 1996 – plus de 5 millions d’exemplaires vendus.

Le relai des médias fera le reste, des centaines de milliers d’amateurs de chevaux découvriront qu’il existe une autre voie.

Cinq autres ouvrages ont été publiés depuis. Traduits en plusieurs langues ils seront eux aussi des best-sellers répandant le message que « la violence n’est jamais la réponse ».

Par la suite Monty créera son Académie à but non lucratif : « the Monty Roberts Equestrian Academy » en Californie qui reçut l’année dernière plus de 140 étudiants, misant sur le fait que les principes du Join-Up® ne peuvent que lui survivre.

Je souhaite quitter cette terre dans un meilleur état que je ne l’ai trouvée, tant pour les chevaux que pour les hommes.

Ouvrages de Monty Roberts parus en français :

  • L’homme qui sait parler aux chevaux
  • Shy Boy, le cheval sauvage qui venait du désert
  • Les chevaux de ma vie